Cartographie 2018 des Fintech Françaises

Paris, le 5 avril 2018
L’écosystème Fintech français s’est très largement développé et structuré au cours des cinq dernières années : initiatives entrepreneuriales sur l’ensemble des métiers de l’industrie financière, organisation de la représentativité et de l’attractivité du secteur, essor des financements privés et publics, apparition de dispositifs d’accélération dédiés, et émergence significative de plusieurs Fintech.Dans le même temps, l’évolution constructive des relations entre les acteurs établis et les start-ups de l’industrie financière démocratise les innovations Fintech et offre des opportunités de développement attractives pour tous.
Fort de ces constats, la société de gestion New Alpha Asset Management, la start-up INVYO et le cabinet Exton Consulting ont associé leurs expertises et leurs complémentarités afin de proposer une cartographie des Fintech françaises et entrepreneuriales identifiées à fin décembre 2017.
Structurellement positionnées sur le secteur Fintech, en relation directe avec les entrepreneurs et les institutionnels du secteur, NewAlpha, INVYO et Exton Consulting ont consolidé leurs travaux d’identification et de classification. Avec près de 300 Fintech analysées, cette cartographie est la plus complète réalisée à ce jour sur le marché français. 
Ces sociétés impactent les métiers de la Banque, de l’Assurance et de l’Asset Management en proposant de nouveaux produits financiers ou en proposant des services transverses qui permettent à l’industrie financière d’optimiser ses processus de gestion et de commercialisation.
La cartographie proposée par les trois partenaires positionne les sociétés par domaine d’activités et par ancienneté. Cette visualisation croisée permet d’analyser la dynamique de création Fintech en France et d’anticiper les évolutions du secteur. L’analyse et la cartographie sont téléchargeables sur https://fintech-insights.com/mapping/fintech-france/

 

Ce qu’il faut retenir :

  • 285 Fintech françaises ont été identifiées à fin décembre 2017
  • 46% des sociétés ont une ancienneté comprise entre 3 et 5 ans
  • La dynamique entrepreneuriale reste forte puisque 30% des sociétés identifiées ont été créés entre 2016 et 2017.
  • Les Fintech se positionnent sur des produits spécifiques ou des niches de marchés peu ou mal couvertes par les acteurs traditionnels, en misant sur l’innovation pour révolutionner l’expérience client et les modèles tarifaires.
  • Tous les segments des services financiers sont concernés par l’essor des Fintech, mais de façon encore inégale.
  • Comme dans de nombreux pays, les métiers de la banque, en particulier du financement et des paiements ont été les premiers revisités et constituent les segments les plus matures. La vague touchant les assureurs est à contrario plus récente avec 20% des créations d’entreprises sur les deux dernières années.
« De nombreuses opérations significatives de financement et d’acquisition ont été observées en France au cours des deux dernières années. Cela illustre la place prépondérante prise par les Fintech au sein de notre industrie financière. Au vu de la richesse de l’écosystème français, nous sommes persuadés que cette dynamique se poursuivra. » indique Lior Derhy, Managing Partner chez New Alpha Asset Management AM.
« La DSP2 récemment entrée en vigueur va intensifier la dynamique de création de Fintech en France en permettant à certaines sociétés offrant des prestations de paiement ou d’information sur comptes de bénéficier d’un statut régulé et d’élargir leurs offres. Cette réglementation européenne ouvre également la voie à l’open-banking et la saine coopétition entre start-ups et acteurs traditionnels de l’industrie qui devront s’allier pour encore mieux servir leurs clients. » se félicite Sophie Zellmeyer, directrice Fintech & Innovation chez Exton Consulting.
 « Le grand défi que doit désormais relever la France est celui de faire de ses champions nationaux des leaders Européens voire mondiaux, comme le font l’Allemagne ou l’Angleterre dans les secteurs des paiements ou de la néo-banque. En témoignent les annonces successives de N26 ou Revolut sur leur expansion internationale », ajoute Alexandre Velut, fondateur et CEO de INVYO.

> Cliquez ici pour télécharger l’intégralité du communiqué de presse

Dernières Actualités

Emergence sélectionne le fonds innovant ODDO BHF Artificial Intelligence pour son compartiment « Techs for Good »

Emergence, le fonds de place d’accélération de sociétés de gestion entrepreneuriales, réalise le 3ème investissement de son compartiment techs for good et apporte 20 millions € à ODDO BHF Asset Management pour son fonds ODDO BHF Artificial Intelligence. Le comité d’investissement d’Emergence sélectionne un fonds thématique innovant qui investit dans des entreprises internationales cotées, de […]

8 novembre 2022

Neat lève 10M€ et signe la plus grosse levée seed jamais réalisée du secteur de l’assurance embarquée

Neat lève 10M€ et signe la plus grosse levée seed jamais réalisée du secteur de l’assurance embarquée Neat crée des solutions d’assurance embarquée clé en main pour les commerçants et e-commerçants. La start-up permet ainsi aux vendeurs de proposer à leurs clients des produits innovants et sur-mesure pour protéger les produits et services vendus.  Sa […]

21 octobre 2022